Les tribulations d'une moufette...

02 septembre 2009

Et c'est la fin de ce blog...

                J'y ai beaucoup écrit, je m'y suis beaucoup amusée. J'y ai tapé du poing aussi, et lu avec attention vos commentaires drôles, passionnants ou en colère. C'est le but d'un blog (j'y avais même atteint la mirifique place de 59ème au classement Kiwi-Oh ! Et 110 ème chez le Rickshaw, c'est fou ! Merci à vous !).
                 ...
                J'espère donc que vous me suivrez dans ce nouveau terrier que je me suis aménagé, et que vous vous y sentirez tout autant à votre aise. Mettez vos flux à jour, et on se retrouve là-bas !!!

Banni_re_essai_2

www.chouyosworld.com

               Concernant l'Inde, mon blog "La Vie vue d'un Rickshaw" sera inclus dans "Chouyo's World" ; toutefois, un guide de la vie à Bombay voit le jour à cette autre adresse :

Banni_re_PTM

www.passagetomumbai.com

                  Encore à ses balbutiements, venez nombreux donner vos conseils et vos idées, ou tout simplement constater à quel point vivre à Bombay, c'est fou...

Posté par Chouyo à 15:56 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,


31 août 2009

Où je crossrampe.

              Non, je ne suis pas en train de me prendre pour un gecko (bien qu'on ait adopté un bébé pendant 24h) : je ne rampe pas, je crossrampe.

              Car j'ai testé pour toi, lecteur avide de sensations fortes, la salle de sport indienne. Alors, outre le fait que tout est propre, nickel, moderne, que la moyenne d'âge est située à peu près à une bonne vingtaine d'années de plus que moi et que mes voisins étaient en fait des voisines remettant leur sari et leur salwar kameez après l'entraînement, que la prise en charge est quasi militaire (je suis sûre qu'ils ont tous été entraînés dans le Cachemire), la musique est au summum de la pointe du n'importe quoi. Au moment de mes pires souffrances, il y avait ce qui suit :

               Les effets de lumière, c'était tout pareil devant mes yeux embués ; les applaudissements, les hurlements, je les entendais très distinctement aussi dans mes oreilles vrombissant à cause du rythme cauchemardesque et de la douleur que je ressentais à lutter contre la machine infernale de l'Enfer brûlant qui fait trop mal à tout ce qui se situe entre le bas du dos et les pieds.

 Celle-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom.

Celle-sur-laquelle-tu-ne-dois-pas-monter.

                Le Crossramp, râââââââh !!!

http://www.avantifitness.com.au/images/products/efx576i.jpg

Alors, pour faire court, c'est un truc sur lequel tu crois que tu cours,

mais en fait cela fait des mouvements en forme d'ellipse,

en avant, en arrière, et sur certaines machines tu fais aller les bras avec.

Je n'ai même pas essayé d'augmenter l'indice de pente...

               J'ai souffert crois-moi, mais je l'ai fait. J'ai ma fierté. Et je vais y retourner, râââââââh ! Qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour manger des naan à volonté...

Posté par Chouyo à 17:25 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 août 2009

Tag en chiffres !

           J'ai des dizaines de tags en retard (deux pour être précise, et de la même blogueuse : Miss400 !!!), donc commençons.

 

Le jour où tu as eu un 0 de conduite :

Jamais, jamais cela n'a concerné une seule journée. J'ai été une adolescente très adolescente, une élève absolument insupportable (bavarde, sécheuse, impertinente et fatigante). Et c'est exactement ce qui m'a conduit aujourd'hui à être une Moufette modèle...

Pour ça tu as 1 poil dans la main :

Appeler des gens que je ne connais pas. Des contacts de contacts par exemple, des amis d'amis. Je n'aime pas du tout. Irrk.

 

 

Ce que tu fais en 2 temps 3 mouvements :

Me coiffer : ce qui est mal car j'ai les cheveux très longs et bouclés. Mais hop hop hop, une tresse, deux tresses (bonjour Laura Ingalls !), un chignon ou encore on laisse tout comme ça et on verra.

Ce qui tout compte fait ne casse pas 3 pattes à un canard :

Facebook. Avec tout le respect que je dois à ceux qui y postent. Mais finalement, cela donne l'illusion à ceux qui y postent qu'ils donnent des nouvelles, ce qui n'est jamais vraiment le cas. Cela évite d'approfondir les choses, de parler un peu sérieusement, de prendre du temps pour un rapport mutuel (mais nan...) et surtout on y mentionne ce qui est le plus nombriliste, inintéressant et m'as-tu vu afin de faire baver les autres. Je le sais : j'ai été tentée un temps.

 

 

Merci de nous éclairer sur la vraie recette du 4/4 :

 

C'est relativement simple. Tu poses un châssis, tu mets quatre roues de préférence motrices, et par-dessus une structure métallique, nécessairement rose. C'est beaucoup mieux. Un toit. Un habillage intérieur zébré ainsi qu'un pose-vernis à ongles sur le tableau de bord. Comment ça on ne me demandait pas un 4x4 mais un 4/4 ???

 

Ce que tu ferais volontiers avant d'être 6 pieds sous terre :

 

Des cours de spéléologie ? Hinhinhin...

Ce que tu faisais le dimanche soir pendant 7/7 :

 

Je regardais médusée cette dame aux yeux si perçants, aux questions qui me paraissaient si pertinentes, et j'écoutais tous ces mots qui sonnaient super bien quand ils étaient mis ensemble. Cela parlait de trucs graves, et cela me paraissait mettre l'accent sur des choses scandaleuses dont tout le monde devait prendre conscience. Dingue. Et puis j'aurais aimé faire tout pareil...

 

Ce que tu fais tous les 36 du mois :

 

M'épiler. M'en fiche, je suis une moufette et Tac un écureuil, alors...

              Qui veut prendre la suite me le fait savoir : je le linkerai !

              Et je tague donc Constouille !

Posté par Chouyo à 13:09 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

28 août 2009

Grat grat pshiiiiiiou...

             De ce fait, ne t'inquiète pas... C'est le bruit qu'a fait tout à coup mon ordinateur vendredi après-midi, après seulement un an et demi de services. Corrects, les services mais pas top non plus : ce Compaq m'a lâchée plus d'une fois, pour cause de surchauffe semble-t-il mais je l'ai toujours trouvé lent. Et j'avais commencé à faire des sauvegardes complètes très régulièrement. La dernière remonte malhureusement à un mois, et là je suis suspendue à la parole d'un technicien qui me dira si oui ou non, je peux récupérer les photos de nos derniers week-ends et vacances, mais aussi tous mes favoris...

              Simplement, ce disque dur qui a sauté, fondu, que sais-je encore, me bloque net dans ma progression, et même si je travaille sur l'ordinateur de Tac, je n'ai plus ni logiciels ni espace de travail personnel auquel je suis habituée. La Moufette a ses habitudes et ses petites exigences, que veux-tu (notamment une souris et un clavier supplémentaires, et le portable posé en hauteur sinon NCB directe).


               Conséquence : je patiente, j'écris moins, j'attends. Donc je viens chez toi mettre la panique en attendant, hinhinhin...

Posté par Chouyo à 05:31 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 août 2009

Plutôt que les cent pas, les cent livres.

             Lu chez Madame Kévin et chez Ckankonvaou, je reprends cette liste des cent livres que préfèreraient les Français (bon, des fois, ils sont fous aussi les Français...) et je mets en ROSE ceux que j'ai lus.

              Et puis je te donne tout de suite mes cinq préférés parmi cette liste :
1) Incontestablement les Fables de La Fontaine. Etudiées, réétudiées, lues, relues, sur-relues, et vu à quel point c'est dix mille fois plus complexe et exceptionnel que ce que l'on nous en dit habituellement.
2) Le Seigneur des Anneaux de J. R. R. Tolkien. Grandiose, complexe, passionnant.
3) Les Misérables de Victor Hugo. Pour la construction, la verve, le drame qui prend à la gorge et met la rage au ventre. Et puis tu chantes en même temps "Do you hear the people sing, singing the song of angy men, This is a music of a people who will not be slaves again, When the beating of your heart echoes the beating of the drums, There is a life about to start when tomorrow comes..." !
4)
Si c'est un homme de Primo Levi. Un témoignage exceptionnel qui va bien au-delà du témoignage.
5) Vipère au poing de Hervé Bazin. Découvert il y a peu, j'en avais fait un billet, une plongée d'une lucidité rare dans les haines familiales.

               Et si je devais en rajouter encore dix qui ne sont pas dans cette liste, ce serait :
1) L'espèce humaine de Robert Antelme. Un chef-d'oeuvre, tellement difficile et dense, mais nécessaire.
2) La Foire aux Vanités de William Thackeray. Délicieux.
3) Le Nom de la Rose de Umberto Eco. Médiéval, talentueux, espiègle, que dire encore... Et tout ses autres romans, travaux etc.
4) Ca de Stephen King. Une des meilleures descentes dans l'univers des peurs enfantines.
5) Le Testament à l'anglaise de Jonathan Coe. Un roman policier jubilatoire.
6) Une prière pour Owen de John Irving. Et toute son oeuvre, na !
7) Tout Machiavel. Ben oui.
8) Evidemment, tu me connais, tout Dumas. Pour l'envolée grandiose.
9) Tout Zola. Sauf La Fortune des Rougon. Faut pas exagérer.
10) Les Versets sataniques de Salman Rushdie. Et Shalimar le Clown. Et puis Shakespeare et Dostoïevski.

               Allez, voici les cent :
1. La Bible. Et oui, médiéviste et historienne et littéraire oblige, sinon tu ne comprends un peu rien à rien jusqu'à il n'y a pas longtemps... Bien sûr pas entièrement. Et surtout l'Ancien Testament.
2. Les Misérables de Victor Hugo. Absolument.
3. Le petit prince d'Antoine de Saint-Exupéry. Mouais.
4. Germinal d'Emile Zola. Oui !
5. Le seigneur des anneaux de J.R.R. Tolkien. Yahooooo !
6. Le rouge et le noir de Stendhal. Yes !!!
7. Le grand Meaulnes d'Alain-Fournier. Ouiiiiii....
8. Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne. Ouiiiiii...

 9. Jamais sans ma fille de Betty Mahmoody
10. Les trois mousquetaires d'Alexandre Dumas. Love, love, love !
11. La gloire de mon père de Marcel Pagnol. Mouai.
12. Le journal d'Anne Frank d'Anne Frank. Mouai.
13. La bicyclette bleue de Régine Deforges
14. La nuit des temps de René Barjavel
15. Les oiseaux se cachent pour mourir de Colleen Mc Cullough
16. Dix petits nègres d'Agatha Christie. Tout à fait.
17. Sans famille d'Hector Malot
18. Les albums de Tintin de Hergé. Oui...
19. Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell. Et oui, mamz'elle Sca'lett.
20. L'assommoir d'Emile Zola. Absolument.
21. Jane Eyre de Charlotte Brontë. Absolument aussi.
22. Dictionnaires Petit Robert, Larousse, etc. J’ai toujours adoré feuilleter les dictionnaires, les encyclopédies, pour trouver des mots que je ne connaissais pas. J'adore toujours d'ailleurs.
23. Au nom de tous les miens de Martin Gray
24. Le comte de Monte-Cristo d'Alexandre Dumas. Pourquoi, mais pourquoi pas plus haut dans le classement ???
25. La cité de la joie de Dominique Lapierre
26. Le meilleur des mondes d'Aldous Huxley. Même réflexion !
27. La peste d'Albert Camus. Oui !
28. Dune de Frank Herbert. Oui !!! Et je ne te raconte même pas comment j'y pense ici quand je transpire à grosses gouttes. Il y aurait de quoi récupérer !
29. L'herbe bleue Anonyme
30. L'étranger d'Albert Camus. Oui.
31. L'écume des jours de Boris Vian. Oui !!!
32. Paroles de Jacques Prévert. Oui.
33. L'alchimiste de Paulo Coelho
34. Les fables de Jean de La Fontaine. N'importe quoi : c'est à mettre en premier, non mais !
35. Le parfum de Patrick Süskind. Délicieusement décadent.
36. Les fleurs du mal de Charles Baudelaire. Décadentement délicieux.
37. Vipère au poing d'Hervé Bazin. Excellent.
38. Belle du seigneur d'Albert Cohen. Très bien ! Je n'ai pas lu la suite.
39. Le lion de Joseph Kessel
40. Huis clos de Jean-Paul Sartre. Une sorte de passage obligé ?
41. Candide de Voltaire. Même chose.
42. Antigone de Jean Anouilh. Bouaif (attention, je fais staïle) : oui, mais quand on connaît déjà parfaitement la version de Sophocle. Pom pom pom...
43. Les lettres de mon moulin d'Alphonse Daudet. Certes.
44. Premier de cordée de Roger Frison-Roche
45. Si c'est un homme de Primo Levi. Excellent !
46. Les malheurs de Sophie de la comtesse de Ségur. Oui.
47. Le tour du monde en 80 jours de Jules Verne. Oui.
48. Les fourmis de Bernard Werber. Ouiiiii...
49. La condition humaine d'André Malraux. Oh bon sang, mon bac de français. "Chen tenterait-il de soulever la moustiquaire ?"
50. Les Rougon-Macquart d'Emile Zola. Yes !

51. Les rois maudits de Maurice Druon. Très agréable !
52. Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand. Oui !
53. Les hauts de Hurlevent d'Emily Brontë. Encore plus oui !
54. Madame Bovary de Gustave Flaubert. Total oui, et pourquoi ce n'est pas plus haut, c'est un mystère...
55. Les raisins de la colère de John Steinbeck. Oui !
56. Le château de ma mère de Marcel Pagnol. Ouiiiiii....
57. Voyage au centre de la Terre de Jules Verne. Ouiiii....
58. La mère de Pearl Buck
59. Le pull-over rouge de Gilles Perrault. Intéressant.
60. Mémoires de guerre de Charles de Gaulle
61. Des grives aux loups de Claude Michelet
62. Le fléau de Stephen King. Correct mais il commence déjà à tourner un peu en rond avec les livres précédents.
63. Nana d'Emile Zola. Yes !
64. Les petites filles modèles de la comtesse de Ségur. Moui.
65. Pour qui sonne le glas d'Ernest Hemingway (une très bonne adaptation cinématographique)
66. Cent ans de solitude de Gabriel García Márquez
67. Oscar et la dame rose d'Eric-Emmanuel Schmitt
68. Robinson Crusoé de Daniel Defoe.
69. L'île mystérieuse de Jules Verne. Oui.
70. La chartreuse de Parme de Stendhal. Dingue : que fait-il aussi bas ?
71. 1984 de George Orwell. Même question...
72. Croc-Blanc de Jack London.
73. Regain de Jean Giono
74. Notre-Dame de Paris de Victor Hugo. Même question. Et que fait Marc Lévy juste en dessous.
75. Et si c'était vrai de Marc Levy
76. Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline. J'ai essayé, vraiment, et même avec les illustrations de Tardi le style m'a complètement rebutée. A réessayer. J'ai lu du Montherlant à la place...
77. Racines d'Alex Haley
78. Le père Goriot d'Honoré de Balzac. Un choc. Je croyais m'ennuyer terriblement, j'ai été prise au dépourvu. Grandiose.
79. Au bonheur des dames d'Emile Zola. Grandiose aussi, mais le plus drôle reste Pot-bouille.
80. La terre d'Emile Zola. Oui.
81. La nausée de Jean-Paul Sartre. Oui.
82. Fondation d'Isaac Asimov
83. Le vieil homme et la mer d'Ernest Hemingway. Oui.
84. Louisiane de Maurice Denuzière
85. Bonjour tristesse de Françoise Sagan
86. Le club des cinq d'Enid Blyton. Je n'ai jamais accroché, je crois que j'en ai lu pour passer le temps. Entre deux Alice donc...
87. Vent d'est, vent d'ouest de Pearl Buck
88. Le deuxième sexe de Simone de Beauvoir
89. Les cavaliers de Joseph Kessel
90. Jalna de Mazo de la Roche
91. J'irai cracher sur vos tombes de Boris Vian
92. Bel-Ami de Guy de Maupassant. Oui.
93. Un sac de billes de Joseph Joffo
94. Le pavillon des cancéreux d'Alexandre Soljenitsyne
95. Le désert des Tartares de Dino Buzzati
96. Les enfants de la terre de Jean M. Auel
97. La 25e heure de Virgil Gheorghiu
98. La case de l'oncle Tom de H. Beecher-Stowe. Oui.
99. Les Thibault de Roger Martin du Gard
100. Le silence de la mer de Vercors


            Voilà voilà. Mais c'est terriblement réducteur tout ça, j'ai encore envie de vous parler de dizaines et de dizaines de livres maintenant !

Posté par Chouyo à 19:50 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags : , ,


25 août 2009

Et la dernière !

             En entendant il y a plusieurs mois le dernier des Mini-Wombats jouer avec son orchestre (trop mignon, du haut de ses dix ans avec son énoooorme tuba au milieu de tous ces "grands") Dans un marché persan d'Albert Ketélbey, je me suis dit que cela évoquait quelque chose pour moi. Mais quoi donc...

              Et tu cherches. Tu as cette phrase lancinante, cette réminiscence, dans l'oreille, dans la tête, les cordes vocales frémissent et... voici donc la dernière version de ce classique repris et repris et repris :

              Tu l'as pour toute la semaine dans la tête : je t'en prie, c'est avec plaisir !

Posté par Chouyo à 05:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 août 2009

Une en trois, plus une demain. C'est hermétique, hein ?

              Une petite sélection musicale pour cette fin août, histoire de mettre un peu de sonorités entraînantes dans le gris de Delhi (mais que le climat est horrible dans cette ville ! La réceptionniste de l'hôtel nous a dit que c'était la plus belle journée, un temps idéal : oh bon sang, que le ciel est gris, que c'est poussiéreux et brumeux, que c'est pouah !).

               Revenons à la musique. Un original et trois versions donc... Mais parce que je suis une sale Moufette, demain seulement tu découvriras la quatrième et dernière version !

Posté par Chouyo à 13:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 août 2009

De retour... pour repartir aussitôt !

             J'abuse, je sais. Mais après ces quelques jours de détente dans le Kérala (dont je te montre quelques aperçus ICI et ICI), nous repartons à Delhi, ville que j'apprécie nettement moins mais à laquelle je vais tâcher malgré tout de trouver quelque intérêt autre que du domaine de l'architecture moghole). J'y serai heureusement connectée et parcourrai donc vos blogs !

Cottage_Industries_Logo


            Oh, mais qu'est-ce donc ? Ah oui, c'est vrai !!! Notre hôtel est situé juste à côté du Cottage Industries Emporium.... Et je compte bien retourner (une troisième fois...) dans ce temple de l'artisanat des régions indiennes. Prix fixes, prix relativement plancher, choix immense de textiles, papiers, poteries, sculptures, boîtes, cuirs...


              Car n'oublions pas :

1) qu'un nouveau blog (regroupant les deux actuels) et un site pointent leur nez dans quelques jours ; 

2) qu'il va falloir du cadeau pour les concours d'inaugurations, non ? Z'en pensez quoi ?

3)  que je viens en France à la fin du mois de septembre pour envoyer tout ça ou remettre en mains propres...

             Alors, si vous savez que vous allez gagner les prochains concours et que vous avez des idées de cadeaux particuliers, faites-le savoir...

Posté par Chouyo à 07:57 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 août 2009

Vadrouille indulgente !

           Nous partons indulger quelques jours dans les backwaters du Kerala. Peut-être y aura-t-il une connexion, je ne sais pas. En tout cas, je vous ramène de belles photos !

Kerala

               Et s'il n'y a pas d'eau dans les piscines, je saurai où en trouver.  Oui, tu as bien lu : les piscines...

Posté par Chouyo à 04:27 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

18 août 2009

Pourquoi pas ?

            Je n'ai plus la télévision. Cela ne me manque pas (merci les Mini-Wombats qui ont chargé nombre de films et de séries fort récréatifs sur mon disque dur externe : j'ai donc vu il y a peu Benjamin Gates et le Livre des Secrets et OSS 117 : Le Caire nid d'espions ; je te préviens dès que je regarde la série des Chucky...).
             Mais j'aime bien fureter quand j'ai une télévision à disposition pour voir ce que donne la télé indienne. Et je ne suis évidemment pas déçue :

T_l__3

T_l__5

T_l__6

             Je suis certaine qu'ils parlent du nouveau produit contre les cafards :
- Je t'avais dit de l'utiliser, mon fils !
- Ne t'inquiète pas, belle-maman chérie, grâce à ma soeur-voisine que j'aime, j'en ai utilisé chez nous !
- Ah, je suis si heureuse d'avoir une belle-fille si admirable qui rend mon fils si heureux, pas autant que moi mais presque, mais quand me donnera-t-elle enfin un petit-fils ???

              Finalement, ne serait-ce pas très instructif d'avoir la télévision indienne ?

              Mais non. Pourquoi ? Parce que LA.

Posté par Chouyo à 18:48 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,