Ce titre sonne comme une recette : ça donne faim... D'ailleurs, je vous disais que j'adore les tourtes ? Ben oui, en voici une photographiée il y a quelque temps, avant que je ne la dévore...

DSC00181

            Passons. Mon propos d'aujourd'hui n'a rien à voir avec les tourtes, mais plutôt avec la nécessité de pallier les plumitifs-paillassons et la dégénéresence intellectuelle de ces dernières années... Lisez donc des blogs et parcourez la Toile !!! Vous pourrez à la fois bavasser tranquillement sur le monde qui nous entoure, lire des avis et points de vue d'une multiplicité extrême et donc exercer réellement votre esprit critique à quelque chose... Merci en tout cas à ceux (Jean-Pierre, Raphaël et Bruno notamment) qui m'envoient des liens.PS

            Et je commencerai avec Le blog du Chi ou "Le président Chirac commente l'actualité". Le principe ? C'est juste Chirac qui écrit quotidiennement au couple élyséen pour lui dire le fond de sa pensée... Et ce fond est fort drôle et s'accompagne de charmants petits montages photos pas piqués des vers ! Celle-ci m'a beaucoup fait rire...
            Dans la même veine, j'ai envoyé à quelques happy few d'entre vous (et si je vous ai oubliés, désolée !) le générateur de sarkopipeauteries, le SarkoPipo, dont je ne me lasse pas. Tout comme le flagorneur automatique, débusqué par Audrey il y a bien longtemps : c'est moins politique, mais qu'est-ce que c'est bon !

            Ouaiiiiiiiiiiiiiiiii, et dans le genre "super info", voilà ! Na !!! Moi, je ne suis pas libre le  21 mai 2008 (d'ailleurs, ils se sont trompé de date sur l'affiche : moi, je connais la vraie, nananère !!!)...

Indiana_Jones

            Sinon, dans le genre "émissions qui ont été retirées du petit écran et qui réapparaissent sur Internet", deux trouvailles : "Arrêt sur images" est repartie pour un tour, avec de délicieux moments et un décorticage médiatique toujours aussi impeccable (le reportage de l'ARD sur l'omnichanoine bling-bling fait du bien...). Du bonheur dans ce monde de brutes, d'autant que le financement est notre affaire : abonnement à 30€ ou 12€ (chômeurs, précaires, étudiants) voire rien si vous prétendez au statut d'"ami fauché" ! Plus léger quoique tout aussi nécessaire, Culture Pub est repartie aussi depuis novembre, mais va être prochainement diffusée sur une chaîne du câble ; espérons que cela continuera malgré tout sur Internet. En tout cas, vous pouvez donc revivre grâce à Internet cette attente qui durait tout le dimanche matin (pour voir "Arrêt sur images") puis toute la soirée du même dimanche (pour voir "Culture Pub"). C'était du temps où la télé valait encore la peine d'être regardée...