Bonjour toi. Oui, toi qui désires suivre ton conjoint en Inde sans pour autant avoir contracté un mariage avec lui ou elle (toi qui n'est pas concerné, ne fais pas ta fière, ça pourra t'arriver un jour aussi...). Sache que malgré tout ce que l'on te dira, il est en fait possible sous certaines conditions, d'obtenir un Entry Visa ou visa d'accompagnement (anciennement X Visa : pourquoi X ? Va savoir, héhéhé...). Retour sur quelques semaines d'interrogations et sur... la stratégie de la Moufette !!!

                    Tout a commencé chez VFS. Chargé par l'ambassade d'Inde de récolter les demandes de visa pour elle, il n'y a pas d'autre moyen de l'obtenir (rien à voir avec les coursiers proposés par d'autres prestataires de service sans lien avec les ambassades ; pour l'Inde, il est obligatoire de passer par VFS). Alors, tout d'abord tu épluches le site pour comprendre les différents types de visa, lister les documents demandés et, enfin, aller faire la queue là-bas pour tenter d'obtenir le sésame qui t'enverra au Pays des Chapattis. En juin, mieux vaut arriver à 7h15 si tu veux avoir une chance de passer vers 10h (on atteint presque l'ambassade de Chine, qui elle ferme bien plus tôt en revanche... et encore plus tôt en cas d'affluence : logique) ; en octobre, en revanche, les délais sont plus réduits : nous avons obtenus nos deux visas en six jours !

                  Pas de souci pour le visa de travail de Tac (sauf qu'ils gardent définitivement l'original de son contrat de travail !!!) ; en revanche, qu'en est-il pour moi ? Le problème est que le PACS n'est pas reconnu par l'Inde. Donc si tu ne pousses pas plus loin les investigations, tu conclus que finalement, tu auras un Visa de tourisme. Et alors, quel problème ? Il faudra le renouveler en France tous les six mois au lieu de tous les ans et, c'est en tout cas ce que j'ai ressenti, il faudra faire le deuil de se sentir vraiment "chez soi". La mention  "touriste" sur mon visa alors même que je vais habiter l'Inde pour quelques années ne me plaisait pas trop (c'est purement esthétique, je sais, mais c'est important, l'esthétique...).
                 Mais si tu es têtu, tu peux pousser l'investigation. Téléphoner au centre d'appels de VFS par exemple ; qui se chargera de t'affirmer très clairement qu'il n'est pas possible d'avoir un Entry Visa quand on est pacsé. OK. Et la responsable, elle en pense quoi ? Qu'en fait c'est possible si l'on indique dans le dossier le lien familial entre les deux pacsés avec la photocopie du livret de famille. Grand moment de solitude quand tu n'as pas encore de marmot, car le PACS tout seul ne peut permettre la délivrance d'un livret. Tu envisages alors d'adopter ponctuellement un enfant, voire d'en louer un. Juste pour l'occasion.

                   Ahem. La moufette se dit donc qu'elle va se débrouiller et se faire son propre livret de famille...

                 Quelques jours plus tard. Arrivée au guichet de VFS, je tends mon dossier dûment constitué pour m'entendre rétorquer qu'il ne sert à rien de déposer cette demande d'Entry Visa puisque nous ne sommes pas mariés. J'ai beau rapporter les propos de LA responsable, pas moyen, et la collègue vient en rajouter une couche (à décharge : peut-être les deux employées voulaient seulement insister sur le fait  que nous allions perdre 160€, prix de l'Entry Visa, non remboursé si le visa n'est pas délivré ; nous, c'est remboursé...). D'où l'énervement de Tac : "de toute manière vous n'avez rien à dire, vous n'avez aucun pouvoir décisionnaire : vous prenez le dossier, vous l'envoyer à l'ambassade qui, elle, décidera". Chose dite, chose faite. Faut pas énerver un écureuil...

                  Six jours après, j'ai mon Entry Visa pour un an spécifiant que j'accompagne mon mari (note aussi que j'ai un très beau vernis à ongles chocolat brillant).

Visa_inde

                 D'où la conclusion : toi, conjoint pacsé d' un expatrié en Inde, ne recule pas !!! Brave la tempête avec bravoure et dédain, et dépose ton dossier (surtout si les frais te sont remboursés) !!! Voici la tactique qui peut marcher (et il ne s'agit pas d'un gros billet). Pour prouver à l'Etat indien que vous êtes tous deux comme une vraie famille, il suffit de joindre au dossier constitué selon les directives de VFS les pièces suivantes : une attestation de l'entreprise de ton conjoint précisant en toutes lettres "... atteste que X, conjoint de Y, le/la suivra en Inde" ; une copie de l'extrait de naissance de chacun (qui doit porter la mention du PACS, dans la marge et le nom du conjoint) avec en plus, si possible, la traduction dudit extrait en anglais (ce sera de toute manière utile de l'avoir en Inde).

               Bien sûr, progressisme oblige : si vous êtes pacsés mais du même sexe, il faudra attendre quelques années que l'Inde revoit sa copie en cette matière (et il y a le temps : déjà que deux personnes du même sexe vivant ensemble sans être mariées sont hors-la-loi...) !