Comme je suis drôle... Bon, mes 119 cartons ont été intégralement débalés en une journée et demi ; sauf que les déménageurs ont finalement mis trois jours à venir chercher les cartons que j'avais soigneusement défaits pour qu'ils prennent moins de place : mes biceps ont doublé de volume (Rambo Mouff' qu'on m'appelle...).

           Désormais, ça y est : nous pouvons réellement dire que nous sommes chez nous !!! Avec tous nos livres (qui vont prendre l'humidité en même temps que nous, comme une vraie petite famille), avec tous nos/mes habits (qui vont moisir avec nous, comme une vraie fratrie) et avec mes ustensiles de cuisine (qui vont être utilisés tout comme mes mâchoires et mon estomac...). Il faut bien sûr tout ranger ensuite, réagencer ces 22m² selon une nouvelle configuration, emballer ce qui sera peu utilisé et décorer. Je suis plutôt satisfaite du résultat, pouf pouf pouf, notamment dans la chambre d'amis qui a pris un sérieux coup de jeune (on est passé du vert et jaune criards au bleu et mauve moufette, oui madame ! Et sans aucune damidoterie...). Reste maintenant à trouver une ou deux chose (un miroir pour l'entrée peut-être, histoire de se pomponner et de se passer de la crème solaire indice 582 avant de sortir), un tableau ou deux (de préférence des tableaux de maître, ignorés, que je revendrai avec bénéfices pour m'acheter des TAS de vernis à ongles), et peut-être un déshumidificateur électrique. On verra ça avant la mousson : je sens que les livres vont énormément apprécier cette saison...