Et maintenant, le tag thécléen...

1) Ecrire huit voeux.

               Ah ouais. T'es marrante. Et là, tu te dis qu'il faut trouver soit des trucs super altruistes, soit des trucs super drôles. Hyper facile, donc...

- Soyons nombriliste. Je voudrais parvenir à réunir mes 800 000 projets en un seul et enfin me consacrer pleinement à ce projet, pour faire en sorte de m'épanouir professionnellement et intellectuellement. Conséquence : Tac s'arrête de travailler, élève des chèvres et des geckos, se consacre enfin à ses passions et micro-finance les projets d'autres personnes. Conséquence : des gens peuvent manger du fromage de chèvre de qualité, adopter des geckos domestiques et donc se sentir aimés, et d'autres personnes pourront monter leur projet grâce au micro-financement. Conséquence : le monde s'aime, le monde accomplit ses projets, le monde va mieux. Ce qui fait trois voeux en un...

- Il me reste donc cinq voeux...

- Soyons politiques. J'aimerais bien que, allez, dix pour cent des 140% d'augmentation de notre Omnicolas soient alloués à la création de postes dans l'Education nationale notamment dans le secondaire. Conséquence : les groupes classe seraient plus réduits. Donc les professeurs moins harassés, les tensions moins fortes. Donc la vente d'anti-dépresseurs et d'alcool à la sortie du RER chuterait (les élèves en sont friands...), la qualité de l'orthographe suivrait une courbe inverse. Donc la France irait mieux, donc le monde irait mieux. Ce qui fait deux voeux, finalement.
- Soyons financiers. Et disons que les responsables de la dérive ne s'en prennent pas qu'à Maddoff et à Kerviel, mais aussi à eux-mêmes. Qu'ils se remettent en cause, tout comme notre Omnicolas et ses ministres revoient leur copie en matière de frais de logement, de bouche et de transports. Et je ne parle même pas des frais de personnel. Les fonds de pension et les épargnants iraient mieux, les gens auraient moins la tentation du surendettement, de l'autre côté les caisses de l'Etat français iraient mieux, donc...

- Le dernier voeux, parvenir à trouver le thème Wordpress qui me plaît, qui correspond à ce que je veux, avoir un hébergeur génial et pas cher, et au moins mon blog irait mieux, j'irais mieux, la France irait mieux, tu connais la suite...

2) Dire à quoi font penser les dix mots donnés.

Message : Massage. C'est bête, hein ? Mais je t'avoue que je ne dirais pas non à un petit massage. Il y a des salons hors de prix ici, mais aussi des masseurs à domicile pour un prix si ridicule que je pense me sentir mal à l'aise en le payant. Ahhh, les massages... j'ai découvert ça en Thaïlande, et pour l'instant je n'ai pas trouvé d'endroit où l'on masse mieux. OK, on te tourne les membres dans tous les sens, que c'est pas croyable que ce soit possible, et tu ressors de là éreintée comme après une séance de boxe mais telllelllment décontractée. Telllllllllllllllllllement.

Blog : le truc qui devrait inclure des massages. Non, sérieux : cela demande beaucoup de concentration, de réactivité et d'inventivité que de bloguer. Pour écrire, commenter, relayer, s'insurger chaque jour. Parfois je sens mes épaules qui remontent, au fur et à mesure de mes lectures, tant je me tends vers ma propre écriture après. Un bon massage à ce moment-là...

Prix : scandaleusement bas. Et élevé en même temps. Explique-moi donc pourquoi une mangue se paye ici 30 centimes d'euros sur un marché (donc combien au producteur réellement ? Mouahahahahahah !), et quoi, cinq, six euros sur un étal français ? J'en ai même vu à 9 euros !!! Alors, je sais qu'il y a des intermédiaires mais sont-ils vraiment nécessaires ? Est-il vraiment nécessaire de les engraisser ?

Scrap : absolument. Je me suis dit pareil ce matin en me levant. Et pourquoi pas, d'ailleurs ? On n'y pense pas assez souvent !!!

Création : c'est tellement surfait, la Création.

Bonheur : le calme et le vert. Donc le Pays de Galles. J'ai toujours rêvé y vivre, dans une ancienne abbaye retapée par mes soins, un gîte rural où je ferai de bons petits plats à Tac et où j'écrirais, et où je deviendrais célèbre et riche, et je serais le maîîîîîître du mooooooonde, mouahahahahah ! Mais depuis le Pays de Galles, pas ailleurs.

Enfant : potentiels. Putatifs. Meuh nan, je ne les insulte pas...

Passion : expliquer. Va savoir pourquoi, c'est ma passion. Creuser, décortiquer. Au point que je me fatigue parfois moi-même.

Vie : à fond, virtuellement pour l'instant car depuis quelque temps il y a un replat qui commence à me courir sur le haricot.

Croix : qui a donné croisé, puis croisée des chemins. Carrefour. Et en pensant à ça, je ne rêve pas à un hypermarché, non, mais plus aux décisions que je dois prendre mais n'arrive pas à prendre.

3) Dire un mot sur ma tagueuse.

Ma tagueuse, c'est Thècle. Elle a du tempérament, je peux vous le dire, elle ne s'en laisse pas conter. Et puis, elle écrit des trucs aussi longs que moi. Même plus longs : ce qui rassure énormément !

4) Taguer 8 personnes et les prévenir

            Et bien, voilà, le grand moment est arrivé : qui va s'y coller ? Allez, des blogueuses que je ne connais pas encore assez si elles le veulent bien : la400, Baraginie, Madame Kévin, La Blonde, et puis d'autres que je connais un peu mieux (mais je veux en savoir encore plus !) Pimousse, Frannso, Delphine. Le dernier pour qui veut !